Les ani-maux

Il faut le savoir, chez les carottes sauvages on est tous fan d’Aldebert (et moi la première !).

Pendant le confinement, le corona-minus (https://www.youtube.com/watch?v=U7MyHIJWmkk) a accompagné nos journées et maintenant que nous sommes autorisés à ressortir, j’ai ressorti nos CD pour les mettre dans la voiture. On adore s’écouter à fond les CD d’Enfantillages.

L’autre jour en voiture, nous avons écouté la chanson les ani-maux et Umberto m’a dit qu’Aldebert chantait un peu trop vite pour qu’il comprenne toutes les paroles. Qu’à cela ne tienne, j’ai trouvé les paroles et nous avons travaillé dessus afin de mieux les comprendre et, surtout, d’expliquer les 36 jeux de mots présents dans cette chanson :

Heureux comme un poisson
Dans une fable de La Fontaine
Sans y prêter attention
Des animaux squattent ma rengaine
L’arche de Noé et des expressions
Ils sont toute une ribambelle
Mais revenons à nos moutons
Et engageons la ritournelle

On n’est pas des bêtes c’est certain
Mais on a le poil qui se hérissent
Quand il fait un temps de chien
On dit qu’il pleut comme vache qui pisse
À chercher partout la petite bête
Le cafard a chopé le bourdon
Entre faim de loup et taille de guêpe
Je suis la farce du dindon
Pas question de noyer le poisson
Mais c’est vache de tourner en bouc
Pendant que les loups comptent les moutons
Les biquettes subissent sur Facebook
Quant aux canards ça casse trois pattes
Moi le paresseux je fais le pied de grue
Pour vivre comme un coq en pâte
Je mets les vœux avant la charrue

[Refrain]
On va devenir chèvre crois-moi
À courir plusieurs lièvres à la fois
Des copains comme cochons
J’en ai plein ma chanson

Cette hirondelle a fait le printemps
La messe attend le prince chameau
Et quand les poules montrent les dents
Les princesses embrassent les crapauds
Loin d’être rusé comme un renard
Fier comme un paon au chaud lapin
J’aimerais dénicher l’oiseau rares
Trouver une poule avec du chien

Je suis un ours mal léché
Doublé d’une poule mouillée c’est clair
Quant aux grenouilles de bénitier
Ce sont des langues de vipère
Avec mes yeux de merlan frit
Les larmes de croco à tout-va
Cette chanson c’est une ménagerie
Regarde les souris dansent le tchat tchat tchat

[Refrain]
On va devenir chèvre crois-moi
À courir plusieurs lièvres à la fois
Des copains comme cochons
J’en ai plein ma chanson

On a bien lu, bien ri, bien chanté et on a pris plaisir à regarder cette vidéo live qui, vraisemblablement, s’est passée dans une école (https://www.youtube.com/watch?v=z62Wh4MEqPA).

Un outil de lecture ludique, centré sur les envies de mes enfants, rien de mieux pour leur donner le plaisir de la lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *